Strategy Conseil, partenaire de Medialeads

STRATEGY CONSEIL est un cabinet conseil spécialisé dans la recherche
et l’obtention de financements publics spécifiques, pour le compte d’entreprises en croissance.

Michael, qui es-tu en quelques mots et quel est ton rôle chez Strategy Conseil ?

J’ai eu un parcours un peu atypique car j’ai démarré ma carrière professionnelle dans des fonctions de Comptable en entreprise avant de me tourner vers la restauration pendant 5 ou 6 ans. Et ensuite, j’ai découvert mon métier en intégrant l’équipe STRATEGY CONSEIL en janvier 2017. Aujourd’hui, je suis donc Consultant Financier… Concrètement, mon métier est d’accompagner les entreprises dans leurs projets de croissance et de développement. Je les conseille et les assiste dès la phase de réflexion du projet dans leurs démarches de recherche de financements publics. En gros, je suis un chasseur de subventions…

Strategy Conseil, un cabinet reconnu, mais que faites-vous concrètement, notamment sur la partie marketplace ?

Notre métier est de rechercher et d’obtenir des financements publics spécifiques pour le compte d’entreprises en croissance. Nous accompagnons donc nos clients à chaque étape de leurs projets de développement d’entreprise, en mettant à leur service notre expertise en matière de solutions de financements spécifiques. Mais le financement public, c’est quoi exactement ? Et bien pour résumer, ce sont toutes les aides mises en place par les collectivités (Région, Etat, Europe,…) pour soutenir le développement et la pérennisation de nos entreprises. Il en existe un très grand nombre et ils peuvent être de différentes natures :

  • Subventions
  • Appel à Projets
  • Crédits d’Impôts
  • Exonérations fiscales
  • Avances Remboursables

Il est donc facilement possible de se perdre dans cette multitude de sources de financement. Notre métier est donc avant tout de faire connaitre au plus grand nombre ces possibilités de financement car il y a encore de trop nombreuses d’entreprises dans ce pays qui ignorent l’existence de tels dispositifs. Mais il est surtout de ‘sourcer’ les dispositifs appropriés à chaque projet puis à nous atteler à la rédaction et au suivi de ces dossiers.

Les Marketplaces n’échappent pas à la règle puisqu’aujourd’hui, de très nombreux financeurs publics considèrent la transformation ou de transition numérique des entreprises comme un élément moteur du développement économique territorial et national.

Quelles sont vos spécialités et sur quels domaines d’intervention travaillez-vous principalement ?

Chez Strategy Conseil, nous avons fait le choix de ne pas nous spécialiser dans un domaine de compétences précis, contrairement à beaucoup de cabinets qui optent pour une spécialisation vers la R&D et l’innovation uniquement. Notre domaine d’intervention est très large, ce qui nous permet de nous démarquer d’une grande partie de nos confrères sur le marché. Notre expertise nous conduit donc à travailler aussi bien sur des recherches de solutions de financements portants sur :

  • des projets de R&D et d’Innovation,
  • des projets d’investissements matériels et/ou immobiliers,
  • des projets de prospection à l’export,
  • des projets de transition numérique,
  • des projets de protection environnementale,
  • des projets d’amélioration des conditions de travail des salariés, etc…

Et pour pimenter le tout, parce que nous n’aimons pas nous ennuyer, nous avons pris le parti de ne pas nous cantonner à rédiger uniquement des dossiers de subvention !!! Nous souhaitons offrir une approche optimisée à nos clients, ce qui nous conduit à être aussi à l’aise avec les dispositifs fiscaux, tels que les Crédits d’Impôts en faveur de la Recherche et de l’innovation, ou encore les exonérations de taxes foncières (TF, CET,…), ce qui assure à nos clients une approche optimisée.

Quelle est la philosophie de l’entreprise Strategy Conseil ?

Notre philosophie est basée sur plusieurs valeurs essentielles à nos yeux pour offrir à nos clients une approche globale :

  • Compétences et expertise,
  • Approche adaptée et optimisée,
  • Disponibilité et proximité,
  • Engagement.

Nous assurons donc un accompagnement global, de l’analyse du projet au versement définitif des fonds, en passant par la vérification d’éligibilité du projet auprès des services compétents, la rédaction intégrale du dossier de demande d’aide, la motivation du projet auprès de la collectivité concernée et la préparation des demandes de versement de fonds.

Quel est votre profil type de clients ou de projets ?

Nous pouvons accompagnons tout aussi bien les Start-Up que de grandes entreprises industrielles. En 2020, notre clientèle était constituée à :

  • 21% de TPE (moins de 10 salariés),
  • 71% de PME,
  • 7% d’ETI/Grandes Entreprises

Les secteurs d’activités principaux sur lesquels nous sommes intervenus sont :

  • L’industrie à 54% (chaudronneries industrielles, nautique, maritime, machinismes agricoles,…)
  • L’agroalimentaire à 33%
  • Le numérique à 11%, dont Medialeads bien entendu…

En 2020, nous avons obtenu plus de 10 M€ d’aides pour nos clients, dont :

  • 52% pour des projets de R&D et d’Innovation (Subventions et Crédits d’Impôts Recherche & Innovation confondus)
  • 36% pour des projets d’investissements (Immobiliers et/ou matériels),
  • 8% pour des projets de développement à l’international,
  • 2% pour des projets de transformation numérique (Marketplace, site e-commerce ou organisation ERP),
  • 2% pour des projets d’extension industrielle pouvant bénéficier d’exonérations fiscales

Pour nous, c’est avant tout le projet qui conditionne notre intervention.

Parlons marketplace, quelle est ta vision actuelle du marché ?

J’ai le plaisir, grâce à Medialeads, de suivre l’évolution des places de marchés depuis quelques années maintenant… Longtemps uniquement considérée comme un site e-commerce multi vendeurs, car identifiée à des plateformes comme Amazon, Cdiscount, Ebay,…, l’image a évolué au même titre que l’offre d’ailleurs… Désormais, on ne parle plus seulement Marketplace B2B, mais on parle aussi de Marketplace BtoC, de Marketplace « Produits », ou encore de Marketplace « Services ».

On s’aperçoit néanmoins que, quel que soit, la finalité, les dénominateurs communs ont pour nom : mise en relation entre acteurs, partage d’informations et mutualisation de moyens… Termes qui se retrouvent dans la bouche de toute personne qui fait preuve de bon sens… Aujourd’hui, les possibilités sont multiples, et surtout les modèles économiques sont viables pour tous les opérateurs et tous les acteurs…

Pour le consommateur, quel que soit la marketplace développée, l’utilisation de celle-ci est un gage de choix, d’alternative, et même parfois, pour certaines marketplace, une garantie de proximité à travers le choix d’une gamme de produits locaux et donc une mise en relation avec des acteurs de confiance…
Pour ma part, il m’arrive par exemple d’utiliser la plateforme « Les Amis Vignerons » (oui, je suis plutôt épicurien !!). Je trouve que c’est bien fait, que ce qui ressort de cette plateforme, c’est que les vignerons comme les cavistes qui y adhèrent, parlent un même langage, basé sur du partage, des valeurs communes. Ça permet d’aller faire connaissance avec les acteurs, et puis surtout, ça permet de faire des achats panachés, tout en bénéficiant de conseils avisés.

C’est cela l’état d’esprit Marketplace : favoriser des circuits directs, courts qui rassemblent les différents acteurs d’un même métier, d’une même activité tout en leur simplifiant la vie… Ça fonctionne dans tous les domaines et je vais citer des projets Medialeads pour le justifier, aussi bien pour de la réservation de matériels médicaux et chirurgicaux comme pour la plateforme « Ascaly » (Arsenal Chirurgical), qui est une plateforme de services, ou comme la plateforme Resathlon, qui met en relation organisateurs de courses sportives, sportifs amateurs ou chevronnés et encore fabricants d’équipements ou de matériels avec une gestion du calendrier des courses…

Quelles sont les aides et soutiens que tu peux apporter aux entreprises travaillant avec Medialeads ?

Pour ce qui est des aides, cela est complexe : la transformation numérique est accompagnée un peu partout en France, mais pas avec les mêmes conditions ou avec la même intensité…
Il y a beaucoup de conditions à remplir pour être éligible à une aide, et en sus de ces conditions d’éligibilité, chaque aide qui est attribuée l’est en tenant compte d’une dimension incitative pour le territoire attributaire : retombées locales, créations d’emplois, dimension environnementale du projet… Le développement d’une marketplace peut bénéficier de soutien différent selon sa finalité et son degré d’innovation sur le marché… Notre métier est de faire ce travail de fléchage et de guider les entreprises dans ce parcours d’accompagnement.

Un conseil à donner à ceux qui construisent un tel projet ?

Le conseil que je peux formuler est d’ordre technique : De ce que j’en sais, il me semble évident qu’il faut impérativement bien maitrisée son environnement avant de se lancer dans le développement d’une marketplace : Qu’elle est une dimension commerciale, une dimension produits ou une dimension service, celle-ci doit avoir été particulièrement bien réfléchie en amont, notamment d’un point de vue du modèle économique.

Les aides attribuées sont bien souvent plafonnées aux fonds propres de l’entreprise.

Il faut également bien réfléchir à la structuration de son entreprise avant de prétendre à des aides… Les aides attribuées sont bien souvent plafonnées aux fonds propres de l’entreprise. Donc, une entreprise qui dispose de 10 000 € de capital, ne pourra bénéficier « que » de 10 000 € de subventions… Peu d’aides passent outre cette condition, donc il est nécessaire d’établir une stratégie et un calendrier de structuration et de développement avant de solliciter des fonds publics.

Pour les start-up, c’est différent, il y a des parcours fléchés qui accompagnent les différentes phases de croissance (amorçage, prototypage, pré-industrialisation, recrutement, déploiement…).

Quelles sont les erreurs à ne pas commettre ?

Là, comme ça, il y en a deux qui sont à mon sens les plus importantes :

La première est relative au plan de financement de l’entreprise : L’obtention d’une subvention est un coup de pouce pour l’entreprise, elle ne doit pas cacher l’arbre au milieu de la forêt… Ce que je veux dire, c’est qu’une subvention n’est pas la solution miracle pour rendre son projet viable. Il est important de valider d’autres sources de financements pour pérenniser son projet de développement.

L’obtention d’une subvention est un coup de pouce pour l’entreprise, elle ne doit pas cacher l’arbre au milieu de la forêt…

La seconde est relative aux démarches à effectuer : Il est impératif de toujours solliciter l’organisme financeur auprès de qui on demande la subvention avant de signer des documents contractuels ou de procéder à des règlements de factures… Toute dépense engagée avant d’en avoir informé le service instructeur est rendue inéligible.

Tu as accompagné de gros dossiers, avez-vous une anecdote à nous raconter ?

Pas d’anecdote en particulier mais un vrai plaisir d’aller à la rencontre de gens motivés et inspirés… Chaque chef d’entreprise croit au bien-fondé de ses projets et nous parlent avec sincérité et passion de son histoire et de son avenir… C’est ce que l’on aime : être à l’écoute des gens, les guider dans le solutionnement de leurs problématiques aussi. Nous avons la chance d’être pluri disciplinaires et d’être présents sur de nombreux secteurs d’activités, ce qui nous permet (sans marketplace pour le coup !!!) de faire de la mise en relation à notre niveau en faisant entrer en contact des gens d’horizons différents…

Enfin, pourquoi être partenaire d’une solution comme Medialeads et pourquoi nous avoir fait confiance ?

Pour le coup, c’est Medialeads qui nous fait confiance, depuis plusieurs années maintenant… Je l’ai dit plus haut, c’est le projet qui conditionne notre intervention…Mais pourquoi avons-nous choisi d’accompagner Medialeads ? Il y a plusieurs raisons à cela :

La première c’est l’humain : La vie est faite de rencontres et d’opportunités. Et pour le coup, elle a été plutôt bien faite ici… Une rencontre d’abord avec le très regretté dirigeant-fondateur de l’entreprise, Bernard Lavigne, dont la bonhommie, le franc parler et les valeurs rugbystiques ne laissait pas de place au doute quant à sa sincérité, son intégrité et à l’amour qu’il portait à l’être humain… Puis, ensuite, avec les personnes dont il s’est entouré pour conduire Medialeads vers le chemin du succès, comme un père accompagne ses enfants vers l’épanouissement… Je pense à Bastien, pour qui les notions de partenariats, de confiance et de respect sont toutes aussi importantes, ou encore à Christine, l’épouse de Bernard, qui materne « ses enfants » avec une force et un courage qui force l’admiration…

La seconde est tout simplement parce que le projet en vaut la peine et qu’il est à l’image de l’humain… L’idée de mettre au point une solution qui intègre « produits », « services » et qui se veut entièrement adaptable pour tout un chacun afin de permettre, au plus grand nombre, à un prix abordable, de s’équiper d’une Marketplace moderne, forcément, ça nous parle… Des modules pensés en amont, des solutions clés en main préalablement réfléchies, ça sent bon le projet porteur, tout ça…

Strategy Conseil
Les points forts
de Strategy Conseil

Ne ratez pas l'envol de Birds'Marketplace !

🚀 Suivez-nous sur LinkedIn

On ne publie que des choses intéressantes, c’est promis !